0
Création de la Ligue Havraise

Fondation de « l’association Havraise pour la protection de l’enfance déficiente » par le Docteur Baudouin, M. Billard et Mme Lefèvre qui souhaitent révéler l’existence des personnes en situation de handicap et leurs problèmes, jusqu’ici exclues de la société

Depuis 1958 : ouverture de 20 établissements, accueil de 900 personnes en situation de handicap et accompagnement de 1200 travailleurs en situation de handicap, avec plus de 500 professionnels. La gouvernance de l’association est toujours régie par une équipe de bénévoles, composée essentiellement de parents, comme à son commencement.

0
Ouverture de l'IMP L'Espérance

Ouverture de l’IMP (Institut Médico-Pédagogique) l’Espérance, pour les enfants ayant une déficience intellectuelle et des troubles du comportement.

0
0

Ouverture d’une section médico-professionnelle, puis de l’Institut Médico-Professionnel La Renaissance.

0
Ouverture du premier centre pour le travail

Premier Centre d’Aide par le Travail (futur ESAT Porte Océane).

0

L’attention est portée sur les jeunes lourdement handicapés et un Foyer de Jour ouvre ses portes, en avril 69, le “jardin d’Enfants Aurore” est officiel.

0

A l’initiative de la Ligue, création d’une école d’éducatrices pour jeunes enfants (IFEN)
Volonté d’avoir des professionnels qualifiés afin d’optimiser l’adaptation et l’épanouissement des personnes prises en charge.

0
Création de l'EEAP "Les Myosotis"
0
Création du Foyer Edmond Debraize

Le besoin d’hébergement pour les travailleurs adultes se fait sentir, ce qui conduit l’association à créer le premier Foyer d’Hébergement Edmond Debraize.

0

La loi affirme l’intégration des personnes en situation de handicap, avec obligation pour les entreprises d’embaucher un travailleur handicapé puis en 1987 au moins 6% de l’effectif ce qui marque une évolution des mentalités. Pour permettre cette mise en œuvre, la Ligue crée le Service de Suite en 1973 qui devient l’Equipe de Préparation et de Suite au Reclassement en 1975 puis Cap Emploi en 2000.

0
Premier service social

Consultations, dépistages, visites à domiciles…

0
0

Autorisation, travaux puis ouverture du second ESAT, La Lézarde, à Harfleur et extension à 50 places.

0
Création d'un SAVS (Service d'Accompagnement à la Vie Sociale)
0
Ouverture de la MAS Le Manoir

Ouverture de la Maison d’Accueil Spécialisée d’Eprémesnil afin d’assurer la continuité d’accueil des adultes lourdement handicapés.

0
Ouverture du CAJ La Salamandre
0
Création de l'atelier protégé Vauban
0

Succès de l’opération «100 emplois en 18 mois » : 156 travailleurs handicapés trouvent un emploi sur le Havre.

0
0

Extension de la Maison d’Accueil Spécialisée Le Manoir

0

Aboutissement du projet d’extension du Foyer Debraize sous forme de  «foyer soleil» : réhabilitation de 4 appartements pour accueillir 12 travailleurs handicapés autonomes ou suivis par le SAVS.

Création d’un Service d’Education Spécialisé à Domicile, pour l’insertion d’enfants dans le milieu scolaire ordinaire.

0

Ouverture du Club, adossé à la Maison d’accueil d’Eprémesnil puis développement du Département Neptune : 2 foyers médicalisés et 2 Centre d’Accueil de Jour.

Ouverture du Service d’Accompagnement Médico-Social pour Adultes Handicapés, structure plus équipée en termes de soins que le SAVS.
0
Ouverture de l'IME l'Arbre à Papillons
Ouverture d’un centre pour des enfants autistes, l’Arbre à Papillons.

2006-2010
Nouveau projet associatif qui ouvre l’association au handicap psychique.
0

Extension de l’ESAT La Lézarde

0

Ouverture d’une Maison d’Accueil Spécialisée pour adultes handicapés psychiques, dans des locaux provisoires.

0
0

Déménagement de l’ESAT Porte Océane à la commune associée de Rouelles.

0

Projet de déménagement et d’extension de la Maison d’Accueil spécialisée ‘’Les Constellations’’ à l’été 2014.

Le projet associatif 2014-2019 a été présenté lors de notre  assemblée générale le jeudi 19 juin 2014.

0

Projet stratégique Horizon 2020. Objectif principal : faire de la qualité de vie dans tous nos établissements et services

Création de l’unité d’enseignement pour enfants atteints d’autisme le 3 novembre 2016 (7 places)