Autisme

Autisme : les bénéfices d’une intervention dès 2 ans

Une intervention précoce dès l’âge de 2 ans pour aider les parents à communiquer avec leur enfant autiste permet de diminuer les symptômes de l’autisme, avec des résultats qui persistent six ans après la fin de la prise en charge. C’est ce que montre une étude britannique publiée le 26 octobre 2016 dans la revue médicale The Lancet.

En deux groupes

L’étude compare 152 enfants répartis en deux groupes, l’un bénéficiant d’une intervention précoce et l’autre (groupe témoin) d’une prise en charge habituelle dans des centres spécialisés. Les enfants ont été suivis pendant six ans en moyenne après l’arrêt de ces prises en charge. Selon la revue, l’étude est la première à identifier un effet sur le long terme d’une intervention précoce pour l’autisme. Les résultats sont « encourageants », estime le responsable de l’étude, le professeur Jonathan Green (Université de Manchester), qui souligne l’amélioration observée pour les principaux symptômes de l’autisme. Ce n’est pas un « remède », en ce sens que les enfants qui ont montré des améliorations conservent des symptômes dans des proportions variables, note-t-il toutefois.

Lire + sur handicap.fr 

Oui Non